LES 13 DE B.

LES 13 DE B.
Ce texte est né à la suite de lectures autour des événements de mai 2002 où 123 Palestiniens, encerclés par l’armée israélienne ont trouvé refuge dans l’église de la Nativité à Bethléem. Le siège durera plus de cinq semaines. Après de difficiles négociations, les civils ont pu rejoindre leur foyer, les militants, la bande de Gaza, tandis que les treize restants, considérés comme de “ dangereux terroristes ” par Israël et obligés de ce fait à l’exil, ont été placés sous la protection de l’Union Européenne et transférés à Chypre le temps de régler leur statut juridique. Mais le cas complexe de ces treize hommes a été difficile à démêler. Aucun pays de la communauté ne souhaitait recevoir ces étranges réfugiés, d’autant plus que les treize ne voulaient pas être séparés, de peur d’être assassinés par les services secrets israéliens. Après une semaine de discussion à Bruxelles, les pays de la communauté se répartissent à contrecœur les treize hommes en offrant à chacun des conditions de séjour différentes.